‘Īṣmīt Ālqārī‘‘Ān Ālāḥn Fī Kālām Ālbārī. (la préservation du lecteur contre la faute dans les parole d’Allah)

DESCRIPTION DU MANUSCRIT

‘Īṣmīt Ālqārī‘‘Ān Ālāḥn Fī Kālām Ālbārī. (la préservation du lecteur contre la faute dans les parole d’Allah), est un manuscrit classifié parmi les sciences du Coran, pour son auteur, Ālsūbkī, Ālī Ibn ‘Ābdīlkāfī Ibn Ālī, décédé en 756 de l’Hégire. Ce manuscrit, dont le nombre des feuilles est 56, les lignes sont 19, et la taille est 13.5x20cm, a été transcrit en style calligraphique cursif, (Naskh), au 12ième sicèle de l’Hégire. Ce manuscrit commence par : «Louange à Allah pour ce qu’il nous a guidé avec le livre clair, miraculeux, durable et éternel au fil des mois et des années. Et après, les ouvrages écrits doivent être composés, organisés et formés selon l’ambiance de leur époque. Et quand j’ai vu les jeunes lecteurs débutants de ce temps..» et se termine par : «Quant à Āl-Mūtāfayhāqh, c’est la personne nommée qui élargit ses paroles. Je demande, avec insistance, à Allah, le Tout puissant. Et envers lui, Je désire de toute urgence, de le faire utile dans les deux mondes. Certes, Il entend les prières et réalise parfaitement tout ce qu’Il veut. Louange et grâce sont à Allah.». C’est une copie précieuse collationnée, certaines feuilles ont été transcrites par une écriture différente comme un réglage pour les feuilles manquantes du manuscrit. Sur le manuscrit, il y a une dotation (Wāqf ) au nom de Mūḥāmād Ibn ‘Ābdūllāh Ibn ‘Ūthmān Ibn Shīḥā. Sur le manuscrit, il y a aussi les traces d’une humidité. De plus, ce manuscrit a été transcrit en l’encre noire, alors que les parties censées d’être distinguées ont été, un peu, écrites en l’encre rouge.

Titre du manuscrit :

‘Īṣmīt Ālqārī‘‘Ān Ālāḥn Fī Kālām Ālbārī. (la préservation du lecteur contre la faute dans les parole d’Allah)

Thème du manuscrit :

Autre titre (Sous-titre):

-

Nom de l’auteur, Date de décès:

Ālsūbkī, Ālī Ibn ‘Ābdīlkāfī Ibn Ālī , décédé en 756 de l’Hégire.

Début du manuscrit:

Louange à Allah pour ce qu’il nous a guidé avec le livre clair, miraculeux, durable et éternel au fil des mois et des années. Et après, les ouvrages écrits doivent être composés, organisés et formés selon l’ambiance de leur époque. Et quand j’ai vu les jeunes lecteurs débutants de ce temps.

Fin du manuscrit:

Quant à Āl-Mūtāfayhāqh, c’est la personne nommée qui élargit ses paroles. Je demande, avec insistance, à Allah, le Tout puissant. Et envers lui, Je désire de toute urgence, de le faire utile dans les deux mondes. Certes, Il entend les prières et réalise parfaitement tout ce qu’Il veut. Louange et grâce sont à Allah.

Nom du copiste :

-

Date du copiage:

Remonte au 12ième sicèle de l’Hégire

Lieu du copiage :

-

Style de calligraphie :

Style calligraphique cursif, (Naskh)

Nombre des feuilles : Nombre des lignes : Taille: X cm

. Nombre des feuilles : 56; Nombre des lignes : 19; Taille: 20 x 13.5 cm

Langue

Numéro de réservation:

853 / Ālʾīftāʾ (Fatwa)

N.B.:

C’est une copie précieuse collationnée, certaines feuilles ont été transcrites par une écriture différente comme un réglage pour les feuilles manquantes du manuscrit. Sur le manuscrit, il y a une dotation (Wāqf ) au nom de Mūḥāmād Ibn ‘Ābdūllāh Ibn ‘Ūthmān Ibn Shīḥā. Sur le manuscrit, il y a aussi les traces d’une humidité. De plus, ce manuscrit a été transcrit en l’encre noire, alors que les parties censées d’être distinguées ont été, un peu, écrites en l’encre rouge.